Shane Cough : Première partie intéressante. Mélange d'electro de punk et d'indus. On frôle le metal sur certains morceaux. Le chant et les guitares sont saturés, les rythmes binaires, les beats proches du drum'n bass. La jolie chanteuse passe du chant mélodiques aux cris saturés. Show très intense. L'ensemble est très "hype". On pense à The Tings Tings jouant du Punish Yourself. Pas mal mais on fait vite le tour.



X Makeena : Grosse claque visuelle et sonore et ceci, dès le premier morceau. J'ai dû ricaner une demi-seconde quand j'ai vu les déguisements à plumes et à tubes mais très vite on se laisse embarquer dans leur univers post-apocalyptique. L'ambiance est sombre et pesante tout en étant dansant et festif. Le son est énorme, le jeu de scène combiné à celui des jeux de lumières est hallucinant, les décors et les déguisements recherchés. Il y a un effet visuel diffèrent sur chaque morceau si bien qu'on attend le prochain avec impatience. Côté son, les nouvelles compos sont plus lentes mais néanmoins lourdes et puissantes. Mais on aura quand même droits à des bons passages drum rentre-dedans comme on aime. Les flows sont comme sur cd : clairs et ultra-rapides. Super concert époustouflant d'originalité. Le groupe est généreux et content de faire ce qu'il fait. A la fin du concert, direction le merchandising pour acheter le dernier skeud afin de les encourager et les remercier de leur remarquable travail. De plus l'album n'est dispo que sur le web ou dans les salles de concert, raison de plus pour allé les voir.



Voir aussi :