Ce soir, pas de crêtes ni de crânes rasés et encore moins de casquettes. Tenue correcte conseillée pour aller dans un lieu tel que la Bellevilloise. Bel endroit, mais pas vraiment le public que je fréquente. Ce soir, on oubliera les pogos qui puent l’alcool et les pits de violent dancing pour se tourner vers les ambiances guinches et bistro que maîtrise le groupe Tournée Générale. Le concert est annoncé à 18h30 dans le cadre de l’apéro Francofans organisé deux fois par mois. Horaire impossible à respecter pour ceux qui bossent même à Paris. Et c’est donc à 19h que j’arrive tout dégoulinant dans le lieu dit. Tournée Générale a déjà commencé son show devant une assistance tranquillement assise à siroter bières et autres breuvages. Malgré une ambiance de pré-début de soirée, les lorrains ne se démontent pas et balancent leurs morceaux aux différentes étiquettes. Tantôt valse (J'voulais pas), tantôt balades entraînantes (L’amour vache, Avancer mes grôles, j’pers mon temps) , tantôt chanson intense à la Brel (Mes Graines d’Amour, Les Filles les Fleurs), tantôt swing manouche politique (Vous Etes Mignons), tantôt rock’n roll (Mes Refrains, Hier soir). Le trio maîtrise la scène et aime user de son humour moqueur. Le chanteur guitariste à la coupe Stray Cats n’hésite pas à descendre dans la salle pour faire chanter un public hésitant sur les reprises engagées de Christian Paccoud : C’est pas pour la Santé et Avenue du Dragon. Les deux autres compères sont un peu plus en retrait mais tout aussi essentiel dans le show. Le premier faisant qu’un avec son accordéon et le second à la basse avec un look drôle et improbable de bucheron qui fait contraste avec ses deux autres collègues bien sapés. Enfin, Tournée Générale est un bon groupe de scène avec des passages festifs qui aura conquis le public réclamant un rappel supplémentaire impitoyablement refusé par une prod’ aveugle de respecter les horaires prévus. Dommage. Dommage aussi car ils n’auront pas joué 6 Milliards et A coup d’égo (mon premier morceau à l'accordéon). Mais bon concert tout de même. On espère les revoir à une heure plus tardive et plus alcoolisée afin qu’ils soient mieux dans leur élément.



Voir aussi :