Ziggi au Forum Vaureal 20.05.09

Arrivée à 21h45 au Forum. Accueil très chaleureux du videur qui me demande ce que je veux alors que j'ai mon billet à la main. Je rentre. La salle est bien pleine. En cette veille de gros week-end, le forum de Vauréal propose une soirée reggae avec une des nouvelles pointures du reggae dancehall à un prix assez attractif. 10e pour voir Ziggi, c'est carrément correct.

La première partie n'a pas encore finit son set. Il s'agit du jeune groupe Ailleurs Reggae. Le groupe de lycéens pratique un reggae assez varié comme font tous les jeunes groupe qui se cherches encore : tantôt roots, tantôt ska, dub ou encore ragga. Leur reggae est à toute les sauces. Le groupe fait un reggae honnête et ils sont assez professionnels pour leur âge. On prend plaisir à les voir sur scène. Reste le chanteur qui bien qu'il ai une bonne voix et une bonne présence scénique, devient vite énervant quand il s'enflamme, faisant penser à un Zack Efron tout droit sortit de High School Musical. Heureusement que le reste de la troupe est plus modeste.

Changement de matos par les zicos de Ziggi. Petite intro musicale histoire de rameuter tous les fumeurs dehors. Le saxophoniste prend le micro et félicite la groupe précédent de manière un peu trop formatée pour être honnête. Puis il nous fait crier Ziggi ! Ziggi ! sans trop de succès car pour 10e il est fort probable qu'il y a plus de curieux et d'amateurs de reggae que de fans de Ziggi. Arrivé du chanteur su scène. Bonne présence scénique et bon flow de ce dernier. Bon contact avec le public aussi. Il est presque crédible quand il dit qu'il est content d'être là. Les 4,5 premières chansons sont un régal. On part dans un reggae/ragga bien rock et bien pêchu. Ziggi est dans la lignée de Gentleman, Anthony B, Sizzla ou Capleton et nous livre des morceaux reggae, ragga, dancehall ou dub. Des gars au services du groupe circulent dans la salle afin de dissuader toute tentative de photos ou vidéos. Dommage pour la rangée de dindes du premier rang qui comptaient bien filmer l'intégralité du concert. Puis le concert passe dans une phase de titres reggae roots pas très connus qui devient vite lassante et interminable. Pourtant les deux dernier albums du gus sont bourrés de tubes. A croire qu'il garde tout pour la fin, et c'est un tort car en me retournant je constate que la salle est à moitié vide. Et c'est pas la partie pseudo-dub puis acoustique qui va arranger les choses. Du coup, même le tube Blaze It semble fade.

Finalement les 10€ valaient le concert. Mais je ne cache pas que j'attendais quelques choses de plus explosif. Espérons qu'en festival l'ami Ziggi optera pour une setlist tronquée et plus judicieuse afin qu'on ne s'endorme pas au milieu du concert.





Voir aussi :