Environ tous les deux ans, Dropkick Murphy's nous sort une nouvelle galette de punk celtic from Brooklyn New York, suivit d'une tournée mondiale. Jusqu'à présent, ils ont fait un sans faute sur les 4 derniers albums. Sur le dernier cru on perçoit un essoufflement et un début de manque d'inspiration. L'album est sans surprise. Le filon commence à s'épuiser. Toutefois, de très bonne reprises d'air traditionnel irlandais en version punk et une pèche présente sur chaque morceau.
C'est au Bataclan devant une salle affichant complet et un publique surchauffé que les fils spirituels des Pogues ont présenté leur nouvel album. Un concert brut et efficace. Du punk, du vrai. Ce fut une soirée très virile composée de bruit, de sueur, de muscles tatoués, de punks, de skins et de doc marteens, le tout arrosé de bière. J'ai les jambes et le dos couvert de bleus. Merci à tous les gars qui donnent des coups de poings et des coups de coudes à l'aveuglette.

2 commentaires:

Rachel a dit…

J'espère que tu es parfaitement remis du voyage et du décalage horaire. D'autres concerts en vue, avant le retour en Colombie ?

nologo a dit…

Oui merci :)
Un peu de mal avec le décalage horaire mais je survit.
Des concerts ? oui plein, en 2 semaines !!!