Cette année, la fête de la musique tomba un samedi et de plus ce jour là, le temps fut ensoleillé, chose rare ces derniers temps. Ces deux facteurs aidant, il devient évident que les rues de Paris vont vite être grouillantes et ce jusqu'à tard dans la nuit. Voulant éviter ça et n'ayant pas envie de prendre des métros surpeuplés sentant l'alcool et les embrouilles, mon choix s'est porté sur la petite ville de Bretigny-sur-Orge qui proposait une scène sympathique au calme au fin fond du 91. Pour la Fête de la Musique à Bretigny-sur-Orge, c'est à nouveau le Rack'am qui joue les organisateurs, profitant du site déjà installé la veille pour leur festival les Pieds dans l'Herbe. Plusieurs groupes sont programmés dont Kana et Danakil.

Je ne connais pas vraiment le groupe Kana. A l'époque j'avais récupéré d'un ami le premier album qui venait de sortir et je l'écoutais de temps à autre. Un jour, j'entendis sur NRJ avec horreur et effroi le titre Plantation présenté comme découverte de Arthur ou un autre abrutit du PAF. On était en pleine période Tryo, et évidement, stratégie marketing oblige, il fallait exploiter le filon et par exemple trouver un Tryo-Like. C'est ce qu'ils ont fait pour Kana avec ce titre qui ne correspond pas du tout à leur registre. Depuis, le titre a été repris par la Star Academy et les Enfoirés et je n'ai plus jamais écouté Kana.

Mais ce soir, ce fut une agréable surprise. Redécouverte d'un groupe dans le fond fort sympathique, qui joue en se faisant plaisir et cherchant le contact avec le public. Sur scène, ils sont 7 : chant/guitare, guitare, basse, batterie/percussions, clavier, trompette et saxophone. Le groupe est parvenu haut la main à entrainer dans la danse le public avec son reggae. J'ai beaucoup apprécié les titres chantés en espagnols et aux sonorités cubaine. C'était excellent. Ils ont sortit récemment un nouvel album dont ils ont joué pas mal de titres : Vent de panique, Paname, Samouraï, Oiga, Methadone, Terrorisés et Sin Amor. Sur Vent de Panique, le groupe était accompagné d'un Mc from Marseille qui a bien enflammé la piste. Ils ont joué aussi l'Escargot et La Nature, ainsi qu'une reprise de Armstrong de Claude Nougaro version reggae. Et enfin, ont terminé avec Pas de problèmes. Merci, ils n'ont pas joué Plantation. Est ce un désir de leur part de vouloir se débarrasser de cette étiquette ? Ou tout simplement parce qu'ils ont perdu leur procès sur les droits de cette chanson qui a été considérée comme un plagiat ? Quoiqu'il en soit, ils terminent leur concert avec les honneurs et les ovations généreuses d'un public conquis.


Pas de problèmes :