Photos concerts Paris Manga 6

Après la fête de l'huma, on se dit qu'on va aller au salon Paris Manga, histoire de se changer les idées et de voir autre chose que des concerts. Et là, on tombe sur ... des concerts. Donc, c'est reparti pour les chroniques rapides des concerts qu'a proposé le Paris Manga. Dans l'ensemble, que des groupes style gothique. A croire que le manga est obligatoirement associé à de la musique sombre et violente. Pourtant, dans mes souvenirs la musique de Cowboy Bebop est géniale et variée, et les génériques des mangas phares comme Naruto, Bleach, et One Piece sont assez gais. Bref, les concerts ont duré en moyenne chacun 20 minutes. J'ai pris un coup de vieux quand j'ai regardé autour de moi la moyenne d'age du public.

Le premier groupe présenté s'appelle Atomsk. Avec leur look streampunk, ils jouent un genre de jazz rock torturé avec des passages métal violents. Le chanteur à la gueule d'ange chante pas mal, sauf quand il se met à crier comme un malade. Le groupe, en plus de la guitare/basse/baterie est accompagné d'un violon et d'un clavier ce qui fait bien ressortir les mélodies. Sincèrement, j'ai trouvé ça pas mal du tout. Par rapport aux deux groupes qui vont suivre, c'est pour moi celui qui est le plus crédible.

Le second groupe s'appelle Lyre. Le trio joue du métal et a adopté un style purement gothique. Il a fallu que j'entende sa voix pour réaliser que le chanteur guitariste est un homme. En effet, celui-ci était revêtu d'une robe noire et avait tout le temps ces longs cheveux noirs soyeux cachant son visage à la Ring. Musicalement, c'est assez proche de Aqme ou Eths. C'est à dire du rock sombre et violents On passe de petits passages doux et plaintifs au gros riffs plein de rage. Le chanteur est quand même assez flippant.

Le dernier groupe et aussi celui qui semble le plus connu s'appelle Closer. C'est du rock métal sombre avec certains passages qui frôlent le trash-metal. Visuellement, je dirais gothiques : maquillage, habits noirs, cheveux longs avec beaucoup de gel, piques. Ça se voit qu'ils ont une plus grande expérience de la scène, et ils bougent bien. Bon charisme du chanteur qui est très vite énervant avec ses grimaces. Musicalement, rien d'innovant. En tout cas, beaucoup de jeunes connaissaient les paroles par cœur.